Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conseil départemental des hauts de seine

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE EN DIGITAL, EN CLICK AND CONNECT

    Alors que se dessine un léger déconfinement pour le 15 Décembre avec possibilité de déplacement sans autorisation, les  Vanvéens comme les français sont partagés entre d’un côté, la volonté de passer ses fêtes de Noël en famille contrarié par la régle des « 6 » et la nécessité de se protéger en respectant un protocole sanitaire pesant alors que les autorités publiques laissent entendre la possibilité d’une troisiéme vague après les fêtes. En tous les cas, ils ont pris l’habitude d’en passer par le digital pour échanger, se réunir et échanger, ou participer à des événements digitaux comme le village des terroirs (sur la photo l’édition 2019) prévu le week-end prochain  remplacé par une édition « click et collect », la ville ayant mis en place un dispositif de commandes à distance auprés des producteurs du Pari Fermier et les artisans de l’Archipel des Créateurs, et  récupération des commandes sur le parking du Parc des expositions (accès par la rue Marcel Yol),le 12 décembre entre 14h et 18h pour les produits de Pari Fermier, ou  par envoi postal ou en retrait direct dans les ateliers pour les produits de l’Archipel des créateurs. La kermesse de la paroisse Saint Remy qui se déroulait en même temps, n’a pas lieu

    Mercredi 9 Décembre

    A 10H30 à l’église Saint Remy : Obséques de René Sedes l’historien de Vanves et du «13 »

    A 18H30 à la mairie de Boulogne : Conseil Territorial de GPSO

    Jeudi 10 Décembre

    A19H à la Palestre : Conseil Municipal avec 23 délibérations inscrites à l’ordre du jour.. Il prévoit l’adoption du règlement intérieur de l’assemblée municipale, du renouvellement de la convention de coordination entre les forces de police nationale et municipale à Vanves entre 2020 et 2023, la création d’une commission consultative d’étude et de prospective qui fait l’objet de nombreux débats. IL examinera aussi la  carte scolaire

    Vendredi 11 Décembre

    A 14H30 au Conseil Départemental des Hauts de Seine : Séance plénière à laquelle assiste Isabelle Debré, vice Présidente 

    A 18H en visio-conférence : Table ronde et échange du Challenger Club sur «Jeunes entreprises, des clés pour réussir » avec la CCI 92 et la JCE GPSO

    Samedi 12 Décembre

    A 10H15 sur la plateforme Zoom : Café Théo sur le théme  de « la Fraternité »

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE D’ASSEMBLEES DELIBERATIVES

    Malgré le Covid-19, le conseil municipal se tiendra bien mercredi à la Palestre pour respecter les distances, avec un sujet brulant : Le projet de tour hôtelière rue du Moulin face à l’hôtel Mercure (Vue simulée depuis la rue Louis Vicat très parlante). Le conseil municipal donnera son avis, positif à la modification de son PLU pour permettre sa construction dans une zone où les hauteurs sont limitées à 15 m, alors qu’il en fera 37 m. L’enquête publique en cours se terminera le jour même, au cours de laquelle de nombreux riverains ont déposé des observations négatives à cause de la hauteur préconisée. Ainsi que le Comité Directeur du Stade de Vanves vendredi, qui n’est pas réunit depuis le début de la crise sanitaire, mais cette fois-cidansle préau de l’école Larmeroux pour respecterlà aussi les régles de distanciation.  

    Jeudi 15 Octobre

    A 19H à la Palestre : Réunion du Conseil Municipal avec 32 Délibération dont la création d’un 13e maire adjoint, , la création de la SEML «Seine Ouest Habitat et Patrimoine» et la SAS «Seine Ouest Aménagement et Développement». Il doit donner un avis sur modification du PLU entraîné par le projet d’un nouvel hôtel rue du Moulin face à l’hotel Mercure, l’attribution du contrat de concession pour la restauration collective (Créches, écoles, portage de repas à domicile), renouveler la charte Vanves Amie des enfants, octroyer une subvention à l’association Vanves GPSO Basket, approuvé une charte établissant les règles de gestion du télétravail au sein de la maire de Vanves et sin extension à l’ensemble des services

    Vendredi 16 Octobre 

    A 14H30 au Conseil Départemental des Hauts de Seine : Séance plénière à laquelle participe Isabelle Debré, vice présidente avec le débat d’orientation budgètaire

    A 19H30 à l’école Larmeroux : Comité Directeur du Stade de Vanves auquel devrait participer exceptionnellement le maire de Vanves pour présenter  la nouvelle maire adjointe aux sports et surtout la nouvelle politique municipale des sports

  • VANVES ET LES HAUTS DE SEINE : ISABELLE DEBRE A PARTICIPEE A L’ELECTION DU NOUVEAU PRESIDENT SIFFREDI

    Le département des Hauts de Seine a un nouveau président, Georges Siffredi (LR) , élu par l’ensemble des 38 élus de la majorité départementale. Isabelle Debré était permi eux, bien sûr, lundi après-midi, lorsqu’ils se sont retrouvés dans la vaste salle polyvalente de l’ARENA où chacun était dans ses 2 m2 délimités  par des bandes jaunes avec son masque.  A peine installé dans le fauteuil de président, il s’est adressé à Sophie Devedjian, pour la remercier de sa présence à cette séance exceptionnelle, très émue,  tous les intervenants ayant rendu hommage  à son époux.  Isabelle Debré qui l’a connait bien, est venu longuement la saluer lorsd’une interruption de séance. C’était l’un des deux mentors du nouveau président avec Charles Pasqua, dont Georges Siffredi  a partagé 38 années de fidélité, lequel a été plongé dés sa jeunesse dans le bain de ce fief gaulliste et pasquien. Pour une simple raison : Son pére avait été le secrétaire général du Conseil Général à l’époque d’avant la décentralisation, ce qui l’avait amené à cotoyer,  tous ces jeunes qui l’entouraient alors dans les années 80 et qui ont conquis des mairies comme Balkany (Levallois), Schosteck (châtillon), Dupuy (Suresnes), Pemezec (Le Plessis Robinson), Devedjian (Antony)…Jusqu’à Didier Morin, maire de Vanves(1990-95) qu’il a perdu à 2 voix  lorsqu’il gagnait Chatenay en battant un maire socialiste un certain 18 Juin 1995.

    Pas besoin de revenir sur son parcours politique que les médias ont rappelés ces jours-ci, mais il est intéressant de rappeler que, parmi les fonctions qui lui avaient confiés Patrick Devedjian comme 1er vie-président de l’assemblée département, il avait le suivi des contrats Ville-Départements qui permettent aux Hauts de Seine de venir en aide aux communes et dont Vanves a profité depuis le début. Il a beaucoup insisté, dans son intervention inaugurale sur le rôle décisif de l’échelon local : « Cette crise sanitaire sans précédent aura montré, aussi, la réactivité et l’agilité dont savent faire preuve les collectivités et les élus locaux, pour compenser les lourdeurs des administrations centrales, voire rattraper les retards et les manquements d’un État qui s’est avéré, à bien trop d’égards, défaillant. A ceux qui en doutaient encore, elle aura permis de démontrer le rôle décisif de l’échelon local, au plus près des réalités du terrain, et tout particulièrement du couple commune/département, essentiel au bon fonctionnement de notre démocratie.  Le Département des Hauts-de-Seine, que d’aucuns voulaient supprimer il n’y a encore pas si longtemps, en a fait tout particulièrement la démonstration» a-t-il déclaré. Et surtout, il a beaucoup insisté sur le soutien aux communes : «Elles ont été en première ligne, à nos côtés, dans la gestion de cette crise sanitaire, elles le seront encore demain, pour accompagner nos concitoyens confrontés à la crise économique et sociale, et nous devons les aider d’autant plus à faire face ! ». Il n’a rien changé à l’Exécutif départemental, Isabelle Debré étant 5e vice présidente chargée des transports et des anciens combattants.