Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lycée - Page 2

  • LYCEE MICHELET A VANVES : APRES LES LYCEENS, LES PROFS

    Après les lycéens en décembre, les professeurs se mettent à manifester en Février dans plusieurs établissements des Hauts de Seine, dont le lycée Michelet, pour protester contre la loi Blanquer. Pas de manif dans la rue comme ce fut le cas aux abords de Michelet, avec les lycéens, mais la volonté d’occuper les murs et lancer la « Nuit des lycées », avec une réunion en présence des parents, prévu mardi dernier, et des sacs de couchage pour passer la nuit dans la salle des profs pour certains d’entre eux. Mais voilà, le proviseur est intervenu pour empêcher toute entrée de personne extérieure, et notamment les parents, après les avoir prévenu par mail de « dissuader » leurs enfants de participer à cette action « illégale, dangereuse », « dont personne ne peut garantir un déroulement paisible » rapportait le Parisien.

    « L’opération de tractage en direction des jeunes n’a pas plu au proviseur» raconte Thibaut, enseignant, dont les propos sont rapporté par le Monde.fr. « On nous oppose l’argument de la sécurité. Mais ce sont quand même nos élèves qui sont les premiers concernés par la réforme. Pourquoi ne seraient-ils pas au centre des débats ? » Du coup la « nuit des lycées » s’est transformée en « réunion entre collègues », poursuit Thibaut : « On a quand même pu discuter avec une dizaine de parents, dont des élus de Malakoff, devant la grille de l’établissement ». Il est vrai qu’ils sont toujours présent lorsque cela chauffe à Michelet, comme ce fut le cas en Décembre, où le commissaire de police de Vanves s’était même étonné de la présence de la maire de Malakoff « Nous pensons que la gravité des attaques que subit le service public d’éducation à travers les réformes du lycée général et technologique, du baccalauréat, du lycée professionnel et Parcoursup, justifie une mobilisation d’ampleur » expliquait l’un d’entre eux

    Une parente d’éléve en Terminale expliquait à l’auteur du Blog que, « depuis Décembre, on en a la marre. Je ne prends plus connaissance des mails envoyés par le lycée. Ce qui m’inquiéte, c’est que mon fils passe le bac à la fin de l’année scolaire, et je souhaiterai qu’il puisse travailler dans de bonnes conditions de préparation.  C’est tout ce que je demande, car c’est une étape importante de sa vie et de celle de ses camarades »

  • LYCEE MICHELET A VANVES : DES COURS A 9H ET PLUS DU TOUT A 8H !

    C’est le rêve de tous les collégiens et lycéens en ce dimanche où ils sont restés sous leurs couettes jusqu’à midi : Avoir son premier cours à 9H au lieu de 8H comme c’est le cas actuellement. «Une petite heure en plus, ce ne serait vraiment pas de refus» réagissaient quelques lycéens de Michelet ces derniers jours,  d’autant que beaucoup de professeurs constatent qu’entre 8H et 9H, la moitié de la classe dort, à Michelet comme ailleurs.  « Il y a eu des expériences en Angleterre et aux États-Unis qui ont montré que reculer d'au moins une heure ce démarrage avait amélioré la performance des élèves» indiquent des chronobiologistes, mais à la condition de ne pas se coucher tard, bien sûr.

    Ce pourrait être une idée qui fait son chemin, Valérie Pécresse, président de la Région qui gére les lycées vient de proposer de lancer à la rentrée 2019, une expérimentation régionale pour faire commencer tous les cours des lycées à 9h :«Ce serait bon pour les apprentissages et la santé de nos 500 000 lycéens, et ça désaturera les transports à Paris et en banlieue parisienne» avait elle tweetée la semaine dernière.  « J'y suis ouvert et elle sait qu'elle peut m'appeler pour cela» avait répondu le ministre de l'Education qui s'était dit «très ouvert» à l'idée d’une telle expérimentation. D’autant plus que selon une étude américaine, reculer les horaires quotidiens de rentrée scolaire des adolescents améliore leurs résultats et fait baisser l'absentéisme et les retards.

  • L’EVENEMENT DU JOUR A VANVES : MONTEE DE LA CONTESTATION AU LYCEE LICHELET

    Après une fermeture du lycée Michelet dés Vendredi, les cours ayant été supprimé Samedi, la reprise lundi matin, s’est mal passée. Des lycéens politisés s’étaient donnés rendez-vous très tôt, dés 7H du matin, pour bloquer l’accés du Lycée. Mais la fiévre est montée d’un cran, car certains d’entre eux ont mis le feu aux poubelles, en bloquant la circulation, jusqu’à la place de l’Insurrection, où ils s’en sont pris à Intermarché.