Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

administration publique - Page 3

  • TRESORERIE DE VANVES : Le ton monte face à une délocalisation inéluctable

    Les organisations syndicales CGT, Solidaires, FO et CFDT ont envoyé un courrier à l’ensemble des élus de Vanves  et ont demandé à rencontrer le maire sur la fermeture définitive de la Trésorerie Municipale de Vanves. Elle doit intervenir le 1er janvier prochain par une fusion avec la trésorerie d’Issy-les-Moulineaux. De façon unanime, ces organisations syndicales CGT, Solidaires, FO et CFDT ont voté contre la proposition de l’Administration lors d’un récent Comité Technique Local et  ont décidé de sensibiliser élus, population et médias.

     

    Cette trésorerie s’occupe de la tenue de la comptabilité de la commune, du CCAS (Centre Communal d’Action Social), de la maison de retraite Larmeroux ainsi que de toutes les relations à l’usager qu’il s’agisse du paiement des créches, cantines, études, attribution d’aide du CCAS, délivrance de formulaires, information et explication sur divers documents émanant des services publiques. Grâce à 5 fonctionnaires dont 4 seront transférés à Issy les Moulineaux, le 5éme étant muté dans un autre département. Or la particularité de son implantation au carrefour de l’Insurection la situe à une place stratéfgique prés de Malakoff, du marché couvert, des services municipaux, de plusieurs lieux de vie des vanvéens.

     

    Ainsi sa fermeture aura des conséquences indéniables sur la relation avec les usagers : « Nous souhaiterions attirer votre attention sur le fait que les « usagers », qui se déplacent au guichet, sont souvent des personnes âgées, des personnes en difficulté ou étrangères, qui ne font pas qu’effectuer un simple paiement ou percevoir une aide, mais ont également besoin de conseils et d’explications. En conséquence, ils ne pourront plus continuer à effectuer, comme par le passé, leurs opérations à leur trésorerie habituelle mais devront se rendre dans une trésorerie nouvelle et différente (plus éloignée de leur lieu d’habitation) leur compliquant, de fait, les relations avec nos services, leur demandant des démarches supplémentaires et les obligeant à plus de frais, sans parler du temps supplémentaire qu’ils devront passer à régler leurs dossiers » expliquent ces organisations syndicales.

     

    « C’est, en particulier, pour ces personnes dites « fragiles » (personnes âgées, personnes qui ne maîtrisent pas bien la langue voire le langage administratif) que ce projet est dommageable. Le « bon service » à rendre à l’usager consiste plutôt à le rapprocher de ses lieux de vie et d’activité, la proximité des trésoreries est un atout pour une plus grande efficacité du service public dans ses missions de recouvrement des créances publiques  et de soutien aux collectivités locales… »ajoutent elles en  en considérant que « les conséquences d’une telle décision sont imaginables : incompréhension des « usagers » qui manifesteront leur mauvaise humeur et désapprobation, face à un service public peu lisible, auprès des agents au guichet. Pour les services municipaux, les conséquences, également, ne sont pas négligeables. En effet, porteurs de fonds et de valeurs leurs déplacements dans les rues de Vanves et d’Issy-les-Moulineaux ne donnent pas de signes positifs de sécurité au regard de la convoitise dont les fonds publics sont l’objet. La relation de confiance établie depuis de longues années entre les services de la Mairie et les agents des Finances Publiques risque de se trouver  écornée compte tenu du brassage des équipes de Vanves et d’Issy-les-Moulineaux, d’une nouvelle organisation et de nouvelles méthodes de travail ».