Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

passage des reflets - Page 2

  • REUNION PUBLIQUE DU PLATEAU DE VANVES : VOTATION SUR LE PASSAGE DES REFLETS

    Durant cette réunion publique du Plateau jeudi dernier à l’école Marceau, il a été  beaucoup question du passage des Reflets tant pour l’installation d’une main courante que pour sa fermeture engree 1H et 5H30 du matin lorsque le métro ne fonctionne pas

    Tout d’abord la présentation de Yann Texier responsable technique territorial de GPSO pour Vanves/Issy les Moulineaux sur la solution retenue pour une installation d’une main courante au centre du passage, sur sa partie pentue, très utile car le sol est glissant lorsqu’il pleut ou neige. Elle a suscité un long échange sur sa meilleure disposition, au centre, ou sur les côtés contre les murs, cette solution étant plus chére que la première (1800 €) sur laquelle le représentant de GPSO a insisté. « Mais au milieu, on doit se tenir par la main gauche, et les passages seraient trop étroits, car la plupart des passants marchent à droite ! » ont expliqué beaucoup d’utilisateurs face à un maire qui exliquait que l’on peut marcher à gauche. « On peut rien faire ! Je ne veux pas vous contraindre. Je sens que ce n’est pas mûre. On va s’abstenir et réfléchir. Et on ressortira les tapis anti-dérapants » leur a-t-il dit avant de faire voter l’assistance à main levée dont une majorité s’est prononcée pour une main courante au centre. 

    Mais ce n’était pas fini, car après échanges et explications, le maire les a fait voter sur l’installation de rideaux métalliques aux deux extrémités du passage des Reflets pour pouvoir le fermer durant la nuit, ce qui lui a été refusé par une majorité de vanvéens présents. « Une idée m’est venu après la réfection du passage de sreflets : Face au phénoméne de dégradation de l’espace public qui coûte cher, j’envisagede mettre un rideau métallique à chaque extrémité du passage que l’on puisse fermer durant l’arrêt du métro entre 1H et 5H30 du matin peu fréquenté à ce moment là ! » a t-il expliqué en prenant l’exemple de l’espace Cabourg qui est resté ouvert la nuit jusqu’au jour où il y a eu du vandalisme l’obligant à fermer le passage la nuit. « On est contre ce projet, car beaucoup de malakoffios et vanvéens circulent la nuit pour aller au théâtre, chez des amis, et surtout à cause de l’arrêt du bus Noctilien côté Malakoff. Etes-vous passé en pleine nuit du côté du pont coté Pértiph où c’est glauque ? » a demandé Claudine Charfe  

    Enfin, lors de la première partie de la réunion, avec le commissaire de police de Vanves, un participant s’était plaint de ces cyclistes qui roulent sur les trottoirs et dans le passage : « Il faudrait empêcher les cyclistes de rouler dans le passage des Reflets et veiller à sa propreté » a demandé un vanvéen qui s’étonnait que les fleurs fanées déposées pour rendre hommage à la SDF décédée n’ait pas été enlevées. « Je vais le faire. Pour éviter les vélos, on pourrait mettre des tourniquets qui se désactive aux heures de pointe du matin et du soir . Mais cela va bloquer vu la fréquentation. Et on va encore dépenser de l’argent à cause de dix gugusses ! » 

  • VANVES ET SON PLATEAU DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    HOMMAGE A LA SDF DU PASSAGE DES REFLETS

    Beaucoup de Vanvéens ont réagi à la fin de la semaine dernière, à la disparition de Monique, une SDF de 68 ans qui s’installait très souvent dans le passage des Reflets, tant les habitués qui ont installé spontanément un autel  pour lui rendre hommage que le maire, le député de Vanves, l’association Agir pour le Plateau par un tweet de Claudine Charfe « Une bien triste nouvelle. Une dame douce, humble, qui semblait toujours à l'écoute de ses compagnons d'infortune. Assise sur son carton sans jamais rien demander. 17 ans que nous la croisions tous. Il y aura comme un vide. Qu'elle trouve la paix et la sérénité » réagissait Emmanuel Delmas, l’un de ses passagers des Reflets, sommelier de métier. Un article du Parisie, vendredi dernier faisait état de cette émotion

    LE PASSAGE DES REFLETS SUSCITE CRAINTES ET MECONTENTEMENTS

    Autant du côté Malakoff, l’accés du passage des reflets est verdoyant avec sa coulée verte et sa piste cyclable, autant du côté de Vanves, même si le square de l’îlot du métro est verdoyant, son accés est vraiment un sujet de préoccupation avec ses petits pavés glissant, comme devant l’église Saint Remy. A tel point que la municipalité envisagerait d'installer une main courante centrale afin de sécuriser la descente de personnes âgées ou à mobilité réduite en cas de risque de glissade (neige, pluie, feuilles, ...). Il parait que les avis divergent, certains préférant une main courante sur les côtés pour éviter d’entraver le trafic piétonnier assez important. Mais la propreté du sol du passage des Reflets qui laisse pour le moins à désirer, fait l’unanimité de ses utilisateurs : il serait bon que le service de nettoiement augmente le nombre de ses interventions. Ainsi que l’ouverture permanente de ce passage, notamment la nuit, car beaucoup circulent entre Vanves et Malakoff, pas uniquement pour prendre le métro, mais aussi le Noctilien dont l’arrêt se trouve côté Malajoff. Un service de bus de nuit de la RATP qui circulent lorsque le métro s’est arrêté, entre 1H et 5H30 du matin

    PLUS DE PALETTES A CARREFOUR MARKET ?  

    L’action de l’association Agir sur le Plateau ainsi que les réactions sur les réseaux sociaux et de quelques membres du Conseil de Quartier ont produit des effets : les habitués de Carrefour Market ont constaté ce week-end que les allées de ce supermarché était vide de toute palette et tout carton qui entravaient la circulation des clients et leur accès aux rayons. Des écriteaux indiquaient même pourquoi certains produits manquaient ou les raisons d’un dysfonctionnement dans certains rayons. A la satisfaction des habitués qui ont réagis sur les réseaux sociaux en se félicitant d’avoir été écouté par son directeur

  • INAUGURATION DU PASSAGE DES REFLETS A VANVES SOUS LA PLUIE

    Temps d’orage pluvieux jeudi en fin d’aprés midi à l’heure où les vanvéens rentrent du bureau, pour l’inauguration du passage des Reflets nom donné au fameux tunnel du métro : « On avait identifié la nécessité de s’en préoccuper parce qu’il était préoccupant. Il ne faisait que remplir sa fonction jusqu’au jour où on a pris conscience qu’il fallait en finir » a expliqué Bernard Gauducheau maire de Vanves, sous une grande tente où s’étaient abrité les invités, la sénateur Isabelle Debré, les représentants de Viparis (Michel Dessolain), de la RATP,  de la ville de Malakoff, des élus, des vanvéens . « Nous avons rendu agréable ce lieu où passe 4 millions de personnes. Bérangère Giotte, l’architecte,  a remplit sa mission  avec ce travail sur les jeux de lumières qui a rendu ce passage plaisant et sécurisant ». Il en aura coûté 600 000 € supporté par GPSO (30%), la ville de Vanves (30%) avec une participation de Viparis à hauteur de 150 000 € qui favorise tous les accès au parc des expositions de la porte de Versailles en cours de rénovation avec son centre des congrés dans le Palais Sud qui sera inauguré en Novembre prochain. « Il faut créer de la désirabilité qui commence par les transports » a déclaré Michel Dessolain. Et c’est le cas depuis l’aménagement du nouvel escalier mécanique par la RATP à la station de métro qui voit passer 13 000 voyageurs/jour