Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • GARE DE VANVES-MALAKOFF: DEMARRAGE DU TEST DES RIDEAUX DE QUAI

    Des rideaux de quais, installés depuis le 30 juin sur le quai de la gare Vanves-Malakoff, sont testés jusqu’en février 2021.Ils sont destinés à limiter les chutes et les intrusions sur les voies.

    Une première pour la SNCF alors que c’est devenu courant sur le réseau du métro.  L’idée est venue tout droit d’Asie :  Dans cette station des Hauts-de-Seine, sur le quai de la ligne N, Transilien a complété l’installation et la mise en fonction des rideaux de quai. Il s’agit de rideaux métalliques transparents mesurant 1m60 de haut pour environ 6 mètres de long, et ajustable en fonction de la longueur du quai. Ces rideaux restent fermés jusqu’à l’arrivée du train en gare. Quand celui-ci est à l’arrêt, le rideau se lève jusqu’à 2 mètres 20 en à peine trois secondes, afin de permettre aux voyageurs de descendre et de monter en toute sécurité. Enfin au moment du départ, le rideau redescend.

    L’objectif de l’installation, limiter les chutes et les intrusions sur les voies,  car, chaque année,  100 décès résultent d’une intrusion sur les rails. Des accidents qui entrainent le retard de plus de 7 000 trains sur l’ensemble du réseau Transilien. Pour allier sécurité et ponctualité, Transilien a donc opté pour ces rideaux, différents des portes palières des lignes 1, 4, 13 et 14 du métro.

    Afin d’expérimenter le bon fonctionnement de cette nouvelle installation, Transilien a choisi la gare de Vanves-Malakoff : «Ce choix s’explique par sa position sur le tronc commun de la ligne N, sa proximité avec Paris-Montparnasse, sa fréquentation, la configuration de ses quais et la mixité des circulations (omnibus/directs) dans ce secteur», détaille le réseau de trains de banlieue. Si l’expérimentation est concluante, ils pourront être déployés dans d’autres gares du réseau Transilien.

  • CONSEIL MUNICIPAL DE VANVES D’INSTALLATION POUR UN 4e MANDAT

    Pour la première fois, le conseil municipal de Vanves ne se déroulera pas ce soir à 18H30 à l’hôtel de Ville mais à la salle La Palestre pour des raisons de sécurité sanitaire, avec respect des régles de distanciation, des gestes barrières, port du masque obligatoire, avec peu de public contrairement à l’habitude pour une telle réunion, ce qui se comprend. D’ailleurs la mairie a mis en place un système d’invitations réparties à la proportionnelle des mouvements politiques.  A L’ordre du jour, l’élection du maire, de ses 13 adjoints, la lecture et la remise de la charte de l’élu local, l’élection des cobseillers territoriaux de GPSO….  Cette fois-ci, il n’y a plus aucun représentant communiste au conseil municipal, ce qui n’a pas empêché Boris Amoroz de présider un bureau de vote pour la première et dernière fois dimanche dernier : «Ces 6 années de mandat auront été fort enrichissantes pour moi (pas d'un point de vue financier, of course !), entre opposition politique au maire et aux gouvernements, et luttes pour des avancées pour les Vanvéens. Mais la politique ne s'arrête pas aux mandats électoraux, et nous continuerons a agir pour Vanves» confiait il sur son site Facebook en début de semaine.  Chez les marcheurs, un changement devrait intervenir, Françoise Saimpert ayant décidé de démissionner, laissera sa place à Jean Cyril Le Goff.

    Une étude sociopolitique sur les élections du 2e tour dans les Hauts de Seine montre que les maires des Hauts-de-Seine ne représenteraient qu’un électeur sur cinq, à cause d’une forte abstention : 57,77% à Clamart. Certains premiers édiles tombent toutefois en dessous des 20% de représentativité, comme Jacques Kossowski à Courbevoie (17,74%), Guillaume Boudy à Suresnes (18,02%), Etienne Lengereau à Montrouge (18,33%), Pascal Pelain à Villeneuve-la-Garenne (18,55%) ou encore Agnès Pottier-Dumas du côté de Levallois-Perret (18,99%). Patrick Ollier, maire de Rueil et Président de la Métropole du Grand Paris qui  a rempilé pour un quatrième mandat en sortant vainqueur d’une triangulaire, n’a recueilli l’adhésion que de 15,64% des inscrits (8550 voix), bien qu’il ait décroché une majorité de suffrages (50,11%), avec une abstention de 68,10%. Les deux nouveaux maires font mieux : Nadège Azzaz (PS) à Châtillon a été élue par 25,02% des inscrits (56,17% des votants), soit le taux le plus élevé pour le second tour. Patrick Chaimovitch (EELV) élu à Colombes, lui, a obtenu la confiance de 21,88% des inscrits (53,20% des votants).

    Vanves se trouve parmi les deux des trois taux les plus élevés, avec 22,03%. Parmi les obsevateurs de la vie politique à Vanves, certains ont remarqué que le maire sortant n’avait amélioré son score du 1er tour que d’une quarantaine de voix supplémentaire,  les écologistes de 137 voix et les marcheurs en avaient perdu 452.

    Au premier tour, le 15 Mars la représentativité des électeurs était un peu plus élevée, étant en moyenne autour de 23%, la plus faible ayant été à Nanterre (17,02%) et la plus élevée à La-Garenne-Colombes (31,85%), exception faite de Marnes-la-Coquette (35,49%) où une seule liste se présentait.

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE A L’HEURE DU DECONFINEMENT

    PARC DES EXPOSITIONS : Le parc des expositions de la porte de Versailles ne ré-ouvrirasesportes qu’à la rentrée de Septembre. Les professionnels de l’évenementiel comme des salons et Congrés comme Viparis, son gestionnaire, ont poussé un ouf de soulagement, après ses 3 mois de confinement, pendant lequel malgré tout, le restaurant Le Perchoir a ouvert ses portes sur le toît du Hall 6 où est aménagé la plus grande ferme qui a ouvert ses portes hier. Située sur le toit du pavillon 6 de Paris Expo Porte de Versailles. Nature Urbaine y organisera tout l’été des ateliers-découverte et des visites pédagogiques autour de l’agriculture urbaine et propose aux citoyens d’apprendre sur la nature en participant à des activités ludiques et conviviales, avec une vue imprenable sur la capitale. Heureusement, aucuns travaux n’étaient prévus dans le cadre de sa re-modernisation, puisqu’ils ne devaient reprendre qu’au second semestre 2020. Le premier salon qui se tiendra porte de Versailles sur le Workspace, salon des espaces de travail du 1er au 3 Septembre, suivi du Who’s next, salon du prêt à porter et de la modedu 4 au 7 Septembre, le salon Big Data les 14 et 15 Septembre, Paris Retail Week du 15 au 17, le salon professionnel du vélo Pro Day du 20 au 22 Septembre. Pas de Mondial de l’Auto comme prévu débit Octobre. Mais la Foire de Paris qui avait été reportée, en Juillet, puis de nouveau à l’aumne sedéroulera  du 23 octobre au dimanche 1er novembre 2020 en même temps que la Foire d'automne.

    PISCINE MUNICIPALE : La piscine municipale Roger Avenueau ré-ouvrira ses portes le lundi 6 Juillet, dans le respect du protocole sanitaire lié à la prévention du Covid-19. L’ouverture est limitée au petit bassin (15 baigneurs maximum) et au grand bassin (6 nageurs par ligne maximum).  L’accès au splashpad est restreint à 6 personnes maximum et le solarium reste fermé. Au niveau de l’accueil du public, des créneaux d’1h30 (dont 1 heure dans l’eau) sont aménagés : il sera obligatoire de réserver son entrée sur place ou par téléphone au 01 46 29 30 68. Sur le plan pratique, un circuit précis sera imposé à tous les nageurs :À l’entrée : mise à disposition de gel hydro-alcoolique.  Éntrée unique et mixte du côté des vestiaires « hommes » (sortie du côté des vestiaires « femmes »). 1 cabine sur 2 ouverte et 1 douche sur 2 accessible. Douche savonnée obligatoire avant d’entrer dans l’eau. A noterque les aires de jeux du Skate-Park de Vanves rue Louis Vicat ont ré-ouvert le week-end dernier

    REMANIEMENT :Selon les dernières indiscrétions sur le futur remaniement qui occupe beaucoup les journalistes politiques, Gabriel Attal conseiller Municipal LREM quitterait le secrétariat à la Jeunesse pour les DOM-TOM en remplacement de sa collègue Girardin qui gére actuellement le dossier difficile de l’épidémie en Guyane. IL aurait demandé en compensation d’être le porte parole du gouvernement pour retrouver un poste plus politique