Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • CENTRE ANCIEN-SAINT REMY DE VANVES : DES TRAVAUX ET UNE EXPERIMENTATION

    A côté des chantiers de constructions, il y a d’autres travaux dans ce quartier du Centre ancien – Saint Remy sur lesquels est revenu le représentant de GPSO, à l’occasion de la réunion publique jeudi dernier : Le petit jardin du centre administratif avec la promenade Simone Veil dont les travaux de réaménagement (90 000 €) ont commencé en Novembre et se sont terminés ces jours-ci avec les plantations. La rue de la République  qui a fait l’objet de travaux de bouchardage pour la rendre moins glissante  - surtout pour les deux roues les jours de pluie – mais malheureusement pas la place comme l’a regretté un habitué. Un trottoir de la rue Valentine Jacquet  a fait l’objet de travaux de réfection (18 000 €), et la borne fontaine de la rue de la République a été remplace (3250 €) sans compter les multiples petites interventions quotidiennes (127) et la réparation de 47 nids de poule dans ce quartuer depuis le début de l’année

    Deux sujets ont été abordé : Tout d’abord, l’expérimentation du changement de sens de la rue Pruvost, la ville attendant un avis du Conseil Départemental sur la possibilité d’un tourner à gauche boulevard du Lycée. Une demande des riverains qui se plaignent d’un trajet «malin» embouteillant cette rue chaque matin et soir. Mais ont-ils pensé que l’expérimentation au moment où la place de la République est piétonnisée est un bon choix, car par où vont passer les automobilistes pour rejoindre le CD50 ?  Rue valentine Jacquet-place du Président Kennedy-Vieille Forge… déjà bien circulante en fin de journée car devenu un circuit malin. D’autant plus si les sens uniques ne sont pas changé, où  les véhicules engagés rue d’Issy iront lorsque leurs conducteurs ne pourront plus tourner à gauche ! Et bien rue Gaudray et Jean Baptiste Potin, puis Valentine Jacquet, place du Président Kennedy etc….où les  riverains se plaignent déjà de rues fortement empruntées par des véhicules qui ne respectent les limitations de vitesse et où il y a quand même un parc et une école. 

    Ensuite le chantier de la station Vélib, rue de la République, entouré de barrières depuis 10 mois, les piétons ne pouvant pas se croiser. «Je pense la même chose que vous. C’est sous la responsabilité de Vélib’Métropole. On attend le branchement électrique qui doit être effectué par Enedis ! » a répondu le maire qui constatait come tout le monde que « le changement du marché est désastreux. Cette affaire va mal se terminer et ma crainte est que l’on demande aux communes de payer ! »