Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

la commune

  • LES ANNIVERSAIRES DE 2021 A VANVES

    Plusieurs anniversaires marqueront cette année 2021 à Vanves dont certains seront célébrés

    Voilà 300 ans : Le prince Louis Henri bourbon- Condé donnait le 8 Septembre 1721 une brillant fête en l’honneur du jeune Louis XV alors âgé de 11 ans dont le tout Paris de l’époque parla. Il lui offrit une chasse au chevreuil  puis une fastueuse réception

    Voilà 210 ans :  le cimetière de Vanves s’installait là où il est actuellement puisque c’est en  1811 que la ville a acheté le terrain actuel situé sur le Plateau et a abandonné le petit cimetière derrière l’église Saint Remy. Ce terrain avait été acheté 600 fr (de l’époque) le long de la rue Sadi Carnot, mais il avait fallu que la mairie dépense 2600 Fr supplémentaire pour mettre une clôture et des plantations, prévoir un char car son accès était difficile. Il a connu plusieurs extensions, par la suite, entre 1836 et 1876 avec le cimetière de l’autre côté de l’avenue Maecel Martinie où ont été realisé cet été des travaux de requalification

    Voilà 200 ans : Le 1er Mai 1821, Vanves célébrait le baptême du duc de Bordeaux par une messe solennelle et un Te Deum dans l’église Saint Remy en présence des autorités municipales dont le Maire  Jacques Jouannin. La fontaine de la place du Val (De lattre de Tassigny) était inaugurée

    Voilà 150 ans : Après la guerre de 1870, Vanves a été touchée par les événements de la Commune, qui ont provoqué de lourds dégâts. Le lycée Michelet a été occupé par les versaillais et même incendié à cause de tirs d’obus provenant des fortifications de Paris, la ville ayant été couvert d‘obus par son artillerie causant des dégâts à l’église et à de nombreuses maisons particulières, aux bâtiments communaux et à la voirie.    

    Voilà 100 ans : L’église Saint François d’Assise qui était bénit le 13 Mars par le cardinal Dubois archevêque de Paris. Une petite chapelle qui a été  remplacée par l’église actuelle consacré le 26 Mai 1986 par Mgr Favreau, evêque des Hauts de Seine. La communauté des soeurs bénédictine était fondée par sœur Bénébictine Waddington Delmas avec soeur Marie Scholastique Richard à Paris qui s’installera plus tard à Vanves dans ce monastère construit en 1934 par dom Bellot,  après avoir fondé le monastére d’Ambositra à Madagascar en 1934. Ces deux centenaires seront célébrés par les communautés paroissiales comme l’a annoncé le pére curé Bertrand Auville au printemps pour Saint François, en Novembre pour les sœurs Bénédictines

    Voilà 80 ans, le Stade de Vanves créé en 1941  par M.Landon qui se dotait voilà 30 ans d’une nouvelle piste d’athlétisme en synthétique. Son président actuel Bruno Chauvet a été élu à sa tête pour la première fois voilà 10 ans,  le 17 Janvier 2011 par le Comité Directeur, pour remplacer François Praud

  • VANVES CELEBRERA LA GUERRE DE 1870 ET SA PATRONNE SAINTE GENEVIEVE EN 2020

    Deux anniversaires devraient marquer Vanves comme la ville de Paris et la Région Ile de France : Le 150e anniversaires de la guerre de 1870 et des événements de la commune, et les 1600 ans de la naissance de sainte Geneviève, sainte patronne de la ville de Paris, Vanves appartenant à l’abbaye Sainte Geneviève entre 1163 et 1247

    Vanves a été marqué par la fin de la guerre de 1870, avec la chute de l’Empire,  et les événements de la Commune qui s’ensuivirent en 1871,   à cause de la proximité des forts d’Issy et de Vanves, même si la commune a peu souffert des bombardements intensifs qu’a subit le fort d’Issy (18 000 projectiles reçus). M.Leplanquais remplaçait M.Dupont à la tête de la Mairie alors que la IIIé République était proclamé le 4 Septembre, le conseil municipal de Vanves le même jour prêtait serment au gouvernement impérial,  puis 6 jours plus tard adressait ses »chaleureuses félicitations » au gouvernement provisoire de la République et votait une subvention de 20 000 frs pour les besoins extraordinaires de la guerre. Vanves n’a pas trop souffert de l’avancée des troupes prussiennes et de l’occupation allemande, les combats se concentrant sur les forts d’Issy et de Vanves. Le Bd du Lycée a même servi de ligne de démarcation entre les forces françaises et allemandes qui fut respectée, les troupes allemandes n’envahissant pas Vanves dont les habitants n’ont pas trop souffert, durant le siége, de la famine comme les parisiens, bénéficiant d’un ravitaillement aisé, les produits locaux ne pouvant être expédié, étant vendus sur place et consommé » selon Hyppolite Chailley auteur d’un livre sur l’histoire de « Vanves des origines au début du XXéme siécle ». Elle a plutôt souffert de la guerre civile, avec la Commune qui a suivi en 1870,  Vanves étant couvert d’obus par l’artillerie versaillaise, l’hôtel de ville l’église Saint Remy, des maisons particulières étant touchées. Une croix célèbre la mémoire des combattants de cette guerre de 1870 dans le cimentière devant laquelle une gerbe est déposée chaque 11 Novembre (sur la Photo)

    2020 est une année jubilaire qui a été ouverte le 3 Janvier dernier, jour de la fête liturgique de Saint Geneviéve, puisque Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, ainvité les chrétiens grandparisiens à fêter les 1600 ans de la naissance de sainte Geneviève, sainte patronne de la ville de Paris. «Dès notre plus jeune âge, découvrant l’histoire de France, nous avons entendu parler de Geneviève qui par sa persévérance a évité la destruction de Lutèce. Sa vie ancrée dans l’histoire de France et de Paris a pu sembler légendaire et comme toujours son épopée a pu être utilisée de bien des manières !». L’église Saint Remy situé au cœur du centre historique de Vanves s’est mis sous la protection de Marie en 1643. Mais elle a été, dés le départ, consacré à Saint Remi, et avait pour seconde patronne Saint Geneviève :  « les habitants de Vanves qui s’intéressent au passé de leur église ne doivent pas rester dans l’ignorance du rôle capital qu’à côté de l’histoire la tradition attribue à Sainte Geneviéve et Saint Remi dans la naissance de la paroisse » indiquait Hyppolite Chailley.Et la preuve en est apportée par ses peintures murales – restaurées - de la nef  qui rappelle, côté de l’évangile, 5 épisodes de la vie de Saint Remi, côté épitre, 5 épisodes de la vie de sainte Geneviéve, exécutées de 1883 à 1892 par le peintre Pitois.

    Neuvaine d’ouverture, vénération des reliques dans les paroisses, nocturnes dans les églises, grande procession fluviale, concert anniversaire, colloque historique, grand spectacle vivant… sont prévus toute cette année dans le diocése de Paris. La ville de Paris s’est aussi mobilisé aussi pour sa sainte patronne. Depuis le 25 novembre 2019, une exposition de photos des toiles de Puvis de Chavanne sur la vie de sainte Geneviève est installée sur les grilles du Panthéon, en face de l’église Saint-Etiennedu- Mont. Depuis décembre 2019 , une exposition « image et statuaire de sainte Geneviève » est installée dans le palais de justice du 5e arrondissement. Des circuits de visite du Panthéon, du Lycée Henry IV (vestiges de l’abbaye Sainte-Geneviève), et de Saint-Etienne-du-Mont seront également proposés chaque 1er dimanche du mois.