Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

police municipale - Page 4

  • LA SECURITE AU CŒUR DES REUNIONS PUBLIQUES DE QUARTIERS DE VANVES

    L’un des thèmes abordés lors des 3 réunions publiques de quartiers dont la dernière s’est tenu jeudi soir dans le préau de l’école Larmeroux pour les Hauts de Seine de Vanves, a été la sécurité. Si le commissaire de police était présent à l’hôtel de ville (Centre Ancien-Saint Remy), c’était le capitaine Olivier Marquant qui a planché devant les vanvéens à Marceau (Plateau)  et à Larmeroux (Hauts de Vanves).

    Rappelons que le commissaire de police avait indiqué que la police avait revu les priorités données aux appels - Atteintes à l’intégrité physique des personnes en premier lieu,  atteintes aux biens, incivilités qui sont de plus petites infractions contraventionnelles (en deça des autres) -   à cause de l’Etat d’urgence qui mobilise par ailleurs ses effectifs, la baisse des effectifs  de 10 fonctionnaires de police (en étant passé de 93 à 83), ce qui a des conséquences sur la présence des agents de police sur la voie publique, mais aussi des moyens, la police ne disposant plus que d’un véhicule. « On a un véhicule pour 4 communes » indiquait son capitaine pour les patrouilles de nuit.  Et Vanves a la chance de disposer du commissariat sur son territoire, ce qui n’est pas le cas de Malakoff qui bénéficiait d’un poste de police qui a été fermé faute d’effectifs. D’ailleurs sa maire, Jacqueline Belhomme doit déposer lundi au ministère de l’intérieur une pétition demandant sa réouverture et rencontrer un collaborateur du ministre Cazeneuve.

    Selon le capitaine, le seul effet positif des attentats est d’avoir fait baisser la délinquance en 2015 grâce à Vigipirate, avec un contrecoup au début de l’année 2016 : les faits de délinquance sont remontés. Les cambriolages ont augmentés, avec le vol de deux roues, d’automobiles, d’accessoires, ainsi que portables qui ont augmentés notamment autour de la station de métro où circulent plus de 3 millions de voyageurs par an. « On a mis en place un dispositif de surveillance qui a donné quelques résultats avec des arrestations ».  De même  le taux d’élucidation des vols  a augmenté. Par contre se sont développées, les agressions aux distributeurs automatiques de billets de la part d’individus venant du 93 par la ligne 13. Et la situation s’est stabilisée autour des établissements scolaires. Il a reconnu que la problématique à Vanves provient de regroupements d’individus dans les rues (République, Châtillon) et les halls d’immeubles  qui amènent à des incivilités, provoquent des nuisances sonores qui nuisent à la tranquillité publique.

    Beaucoup de témoignages  de riverains de la rue de la République, d’habitants du Plateau et de la rue de Châtillon ont montré leur exaspération, leurs craintes lorsqu’ils ont affaire à des « molloses » qui occupent leur hall d'immeuble, pour leurs enfants lorsqu’ils rentrent du collège avec tous ces jeunes qui traînent et font des barbeccues le soir devant l'école Lemel, demandant même au capitaine quelle doit être leur attitude, comment ils doivent réagir par rapport à ces jeunes… « Appelez-nous pour avoir des remontées » les a-t-il invités en faisant non pas le 17 mais le numéro du commissariat… Sachant que quelquefois la BAC intervient comme ce fut le cas rue de Châtillon et place de la République. Occasion pour le maire de rappeler sa philosophie en la matière : « La sécurité est une mission régalienne de l’Etat. Nous faisons le maximum pour qu’elle l’assume. La police municipale a un rôle de complémentarité avec la police nationale. Il n’est pas question que le maire devienne un shériff  comme aux USA » a-t-il expliqué sur le Plateau.  Tout en reconnaissant à l’école Larneroux Jeudi soir que « les Pouvoirs Publics sont en train de se rendre compte que les choses se détériorent et qu’on ne peut pas continuer ces réductions d’effectifs de police ». Et de raconter sa rencontre et son dialogue avec quelques jeunes qui était sur la place de la République lorsque la BAC est intervenu. Ce qui devrait aboutir à une rencontre avec ses jeunes, le maire et des éducateurs (de rue). 

  • BUDGET 2016 DE VANVES A LA LOUPE : UN NIVEAU D’INVESTISSEMENT CONSTANT

    Le Blog revient sur le  budget 2016 de Vanves qui a été voté la semaine dernière par le conseil municipal. Rappelons qu’il se  monte à 41,50 M€ en fonctionnement et à 11,67 M€ en investissement dont   4 454 638 € sur les travaux, acquisitions, subventions d’équipements auxquels il faut ajouter 2 421 700 € de reste à réaliser soit 6,876 M€  « A Vanves, nous avons choisi de maintenir un niveau d’investissement constant : près de 1,9 millions d’euros sont investis en 2016 pour plus d’accessibilité, de sécurité dans notre patrimoine. 1,7 millions s’ajouteront pour la création de nouveaux espaces bâtis au stade et pour la réfection du deuxième étage de l’école Marceau » indiquait le maire lors du débat budgétaire  

    Ainsi les  opérations nouvelles ou lancées concernent  plusieurs chantiers :  1,674 M€ sont prévus pour les travaux de requalification de la tribune du PMS A.Roche (574,500 €), le second étage de l’école élementaire Marceau (600 000 €), le skate park (300  000€), l’espace Danton (150 000 €), le secrétariat du stade de Vanves (50 000 €). 1,603 M€ sont prévus pour le gros entretien des bâtiments : 233 870 € pour les écoles et l’accueil de loisirs. 122 900€ pour la petite enfance. 389 500 € pour le sport. 210  000 € pour les bâtiments administratif dont le développement de la fibre entre ses bâtiments communaux (10 000 €).  309 000 € sur l’accessibilité des locaux de la police municipale, du centre administratif et de certaines crèches. 155  000 € sur la sureté, c'est-à-dire la sécurisation des accès aux bâtiments suite aux attentats qui comprennent à la fois les travaux sur les accès extérieurs (interphonie, serrures) que la visibilité vis-à-vis de l’extérieur (pose de film de discrétion).  41  000 € a été inscrit pour le garage municipal. 135,420 € pour les espaces publics. 21 500 € sur les acquisitions foncières. 222 500 € sur les espaces sportifs où sont prévus l’aménagement de 2 courts de tennis en terre battue non gélivé (125 000 €)  ce qui permettra une utilisation toute l’année, le retraçage complet de la piste d’athlétisme et des aires de concours (9000 €).  36 300€ sur la piscine où sera mis en place un contrôle d’accés (25 000€).

    2016 devrait voir le lancement de la consultation sur la mutation du terrain occupé par l’ancien consevartoire à l’angle des rues Guy Mocquet et Mary Besseyre devant la Mairie confié à Seine Ouest Aménagement. Le marché relatif à l’entretien du cimetière devrait arriver à terme en 2016 et être renouvelé. Une extension du Colombarium est prévue, ainsi qu’une reprise des concessions existantes pour permettre la création de nouvelles concessions. En matière de sécurité, l’acquisition de 5 armes de poings sont prévus pour la police ainsi que l’acquisition d’une nouvelle caméra pour la vidéoprotection. Sachant qe la ville dépense 66 000 € pour le gardiennage des grands salons  des rues riveraines du parc des expositions (remboursé à hauteur de 22 000 € pour chaque grand salon) et 30 000 € pour des prestations ponctuelles de gardiennages  (fête de Printemps, fête de la musique, 14 Juillet, Forum des associations, Nuit du 31 Décembre).     

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    FILLONISTES : «Le titre de son livre «Faire» atteste de sa volonté d’agir. La France sera dans une situation critique en 2017. Il faudra agir vite comme le propose F.Fillon. Il l’a prouvé avec V.Pécresse en menant à bien la réforme des universités» a déclaré Isabelle Debré, vice présidente du Sénat lors de la réunion publique à Boulogne mercredi soir organisé par 8 maires LR qui le soutiennent devant 1750 militants dont beaucoup de jeunes, avec bien sûr la plupart des élus LR et des militants de Vanves. Elle est d’ailleurs la référente de l’ex-premier ministre pour les Hauts de Seine dansle cadre de cette primaire

    MAJORITE : La Majorité municipale a entérinée l’augmentation de 3% des impôts locaux en 2016, lors de la réunion de majorité Mercredi dernier. A cette occasion, les élus ont reçu les fameuses tablettes numériques, et ont même eu droit à une formation accélérée. L’un d’entre eux a même demandé pourquoi il n’y avait pas de pochette avec ! Enfin Bernard Gauducheau a offert un pot pour ses 15 ans de mandat de Maire

    OPPOSITION : Les socialistes n’ont pas du tout apprécié que leurs collègues Amoroz (FG/PC) dans une interview, et Schmid (EELV) dans une tribune, les aient accusés d’être pour l’armement de la police municipale. Dans un communiqué, ils ont expliqué qu’ils n’avaient pas pris de position, pour l’instant. Pourtant c’est leur président qui, lors de son intervention devant le Congrès, avait annoncé que l’Etat aiderait les polices municipales à s’armer, ce qu’ont rappelé les élus socialistes de Vanves dans une question orale en demandant ce qu’il en était pour la police municipale. Donc leurs collègues communiste et écologiste en ont déduit qu’ils étaient pour. CQFD Mais voilà, ce n’est pas aussi évident chez les socialistes peut être à cause des courants