Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

speed dating

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    UN BANQUET DES SENIORS PEPERE

    750 seniors de Vanves ont participé au banquet du nouvel an, au restaurant Les Essetières à Villejuif (sur la photo). L’ambiance était convivial et pépére parait il, genre thé dansant dominicale, sans annonces particulières du maire de Vanves entouré par l’ensemble des membres du CCAS dont Patricia Kaazan maire adjointe aux affaires sociales, le député Gabriel Attal (LRM), le conseiller municipal Jean Cyril Le Goff (LRM). Parmi les convives, pour la première fois, en tant que retraité Guy Janvier ex-maire de Vanves (1995-2001) qui avait organisé ce banquet annuel au Pavillon Dauphine pour la première fois. Auparavant, ces banquets étaient organisé à l’hôtel Mérdien de la porte Maillot, ce qui n’avait pas été une réussite, et surtout dans l’ancien Hall 5 du parc des expositions du temps de Gérard Orillard. Au menu de ce 21 Janvier : Coktail des îles et canapé pour l’apéritif, Tartare de Saumon, Parmentier de Canard, Assiete de fromages et salade farandole de desserts avec café et coupe de champagne   

    SPEED DATING POUR LES NOUVEAUX VANVEENS

    Soirée d’accueil pour les nouveaux habitants hier soir à la Palestre comme chaque année au moment des vœux et des galettes des Rois. Ils participent généralement à un speed Dating depuis quelques années qui leur permettent de rencontrer  l’équipe municipale, après le discours traditionnel du maire, et avant le buffet. Actuellement, « Ses nouveaux habitants sont des Parisiens qui ont l'habitude d'avoir une station de métro et des boutiques au pied de leur immeuble,et qui  préférent plutôt les quartiers du Plateau, du lycée, du centre Ancien» expliquent les professionnels de l’immobilier. Vanves ne les dépaysent pas beaucoup, car elle pourrait être un 21éme arrondissement de Paris puisqu’elle jouxte le XIVéme et le XVéme arrondissement. « Vanves est une ville discréte, niché entre les communes d’Issy et Malakoff. Moins populaire que cette dernière, elle accueille un grand nombre de parisiens et d’issisois ( ?) en quête de prix plus abordable que dans leur ville respective ou d’une pièce supplémentaire pour le même montant »lisait on dans les dossiers des newsmagazines sur le marché de l’immobilier  ces derniers temps

    EXPOSITION UNIVERSELLE : ON NE BAISSE PAS LES BRAS !

    Dans l’équipe de JC Fromantin, président d’ExpoFrance2025, deux vanvéens étaient déçus par ce renoncement brutal du chef du gouvernement à la candidature de la France pour l’exposition universelle de 2025 : Anne Laure Mondon, présidente du groupe PS au conseil municipal qui est de l’aventure depuis le début en 2011/12 et Philippe Goavec, secrétaire de la section PS local qui avait rejoint l’équipe en Septembre dernier pour s’occuper de la communication de la candidature. Sans parler de tous les maires et responsables de territoires qui ont soutenus cette candidature, Vanves ayant été l’une des premières communes à le faire, certains de leurs responsables étant présent à la conférence d’ExpoFrance hier matin. Une équipe qui n’est pas prêt à baisser les bras comme l’ a expliqué JC Fromantin  : «Est-ce que l’on ferme le dossier ou est-ce que l’on va jusqu’au bout ! Qu’est-ce qui empêche de faire l’exposition universelle, en tenant l’Etat à distance. Nous allons continuer l’aventure avec un scénario plus ambitieux» a-t-il prévenu en annonçant que «dans quelques semaines nous présenterons un projet d’exposition internationale fidéle à l’esprit d’innovation, d’audace, de créativité que la France avait su impulser au XIXéme siécle quand les ingénieurs et les artistes étaient aux manettes de ces grands rendez-vous !»

     

  • LA PHOTO DU JOUR A VANVES : SPEED DATING AVEC LES NOUVEAUX VANVEEENS

    Soirée traditionnelle d’accueil des nouveaux habitants mardi soir à La Palestre à la veille du Grand Froid qui commençait à s’abattre sur Vanves rendant les rues dessertes. Plus de 180 nouveaux vanvéens étaient venus en famille passer une soirée avec l’ensemble des élus à quelques exceptions prés, opposition comprise.  Occasion pour Bernard Gauducheau de célébrer cet « esprit village » qui est propre à Vanves, où l’on peut rencontrer son maire dans la rue, car à Vanves, c’est tellement petit qu’on s’y déplace à pied. Une ville à l’échelle humaine qui se développe et devrait atteindre les 30 000 habitants à l’horizon 2020. Deux films ont été projetés, l’un sur Vanves, l’autre sur la gare du Grand Paris Express avant trois quart de speed dating avec les adjoints, le maire n’ayant plus un tambourin, mais un véritable gong, pour les faire changer de table au bout de 3 mn. Et le pot qui suit,  permet de continuer les échanges.

  • JOURS D'APRES L'ATTENTAT CONTRE CHARLIE HEBDO : LA VIE CONTINUE A VANVES

    NOUVEAUX VANVEENS : « Soirée traditionnelle qui se veut détendue et conviviale pour avoir un aperçu de Vanves. Elle nous permet d’aller vers vous. La ville de Vanves est une véritable communauté humaine, avec des élus proches des vanvéens » a déclaré d’emblée Bernard Gauducheau, maire de vanves,  en accueillant les nouveaux vanvéens arrivés en 2014 à la Palestre lundi soir, avec l’ensemble de la Municipalité et du conseil municipal, Isabelle Debré, vice présidente UMP du sénat, Guy Janvier conseiller Général PS de Vanves, tous les deux candidats aux élections départementales de Mars 2015 qui ont échangés quelques mots. Quelques changements sont intervenus pour cette soirée, puisqu’il n’y a pas eu, pour la première fois depuis 2002, de vanvéens fait citoyens d’honneurs : il parait que c’est reporté en Novembre lors de la remise des Médailles du Travail.  Par contre les nouveaux vanvéens ont eu droit à un trop long discours du maire  (35 mn) suivi d’un film sur la ville qui en ont fait partir quelques uns, avant le speed dating qui leur a permis d’avoir de courts échanges de 3 mn avec les maires adjoints, immortalisé par le Parisien de Mercredi avec une photo où l’on voit le maire jouer du tambourin pour annoncer les changements de tables, pour les maires adjoints.  Bernard Gauducheau a vanté les mérites de Vanves « l’une des plus belles villes d’Ile de France, de la petite couronne, qui a tendance à grandir avec beaucoup de familles parisiennes qui ont découvert qu’on peyut y vivre aussi bien qu’à Paris ». Et de son équipe : « On essaie de travailler en professionnel, car on n’est pas des amateurs ». Tout en se voulant rassurant pour l’avenir : « C’est pourquoi, on devrait s’en sortir par rapport à d’autres collectivités «  alors que « on est obligé de faire des efforts face à la crise et à l’Etat qui ponctionne de façon très douloureuse les collectivités locales, en n’ayant pas recours à la fiscalité locale »

    RELIQUES : L’un des premiers temps forts de la présence des reliques de Sainte Thérése à Vanves, a été la procession organisée entre les églises Saint François et Saint Remy, mardi en début de soirée. Elles ont été portées sur les épaules de plusieurs hommes qui se sont relayés, entre les enfants de chœurs/servants de messe dont l’un portait une grande croix tout devant, les chevaliers du Saint sépulcre avec leurs capes ou leurs brassards, gardien des lieux saints qui ont organisé cette procession et la sécurité des reliques, et les prêtres dont le pére Vincent Hauttecoeur qui récitait des prières avec, dernière,  des paroissiens (entre 80 et 100), chacun avec une bougie à la main. Un événement très rare à Vanves, du jamais vu depuis la Libération, parait il, selon certains anciens vanvéens, qui pouvait être mal interprêté par d’autres faisant une comparaison avec ce qui passe autour de Notre Dame du Chardonnet à Paris, alors que beaucoup pensait plutôt  à ces processions organisées à Lisieux et même à Lourdes. Il est vrai que sur la vénération des reliques des saints, les avis des catholiques et des paroissiens vanvéens sont très partagés comme partout ailleurs. Mais chacun  se respecte. L’église Saint Remy était remplie comme pour les grandes occasions, pour une messe et une veillée de prières, avec tous ceux qui souhaitaient prier Marie Thérése pour de multiples raisons, avec beaucoup de personnes venues de l'extérieur. Elles ont rejoint, depuis hier soir, le monastére Saint bathilde où les bénédictines ont organisé une conférence sur la spiritualité carmélite, avec le pére Sylvain Larmerand, chapelain au sanctuaire qui surtout parlé de Sainte Thérése : "Il y a un mystère Thérése. 100 ans après sa mort, elle a été faite Docteur de l'Eglise. Elle nous apprend ce que le Seigneur lui a fait comprendre"

    GALETTE PS : Finalement, la section PS de Vanves aura été la seule formation politique locale à organiser sa galette des rois à Vanves en ce mois de Janvier 2015, mardi soir à l’école Max Fourestier, avec militants, sympathisants : « 2014 a été l’année d’un certtain nombre de déceptions. On n’a pas gagné la mairie. On aurait aimé être aux affaires. Un certain nombre de choses qu’on a proposé, vont être mise en place, alors qu’on nous avait expliqué qu’ellles couteraient cher lors de la campagne. Mais nous avons, en perspective les élections départementales et régionales » a déclaré Antonio Dos Santos, Secrétaire de section, entouré d’Anne  Laure Mondon, Gabriel Attal, Valérie Mathey et Guy Janvier qui est revenu sur ces échéances électorales : « On va démarrer une campagne courte. Mon objectif est de faire le meilleur score au 1er tour comme ce fut le cas aux deux précédentes élections ». Philippe Kaltenbach sénateur des Hauts de Seine a reconnu que « 2014 n’a pas été facile pour les socialistes. Mais en 2015, nous allons nous concentrer sur les cantonales en renforçant les socialistes à Vanves et à Clamart ».

    CHARLIE : « Le Président de la République a dit que l’esprit du 11 Janvier doit inspirer dans la durée » a indiqué Anne Laure Mondon lors de la gatte des rois du PS où chacun a bien sûr fait référence à ces événements tragiques  mais avec les mêmes références à ce qui est inscrits au fronton des maires : « Liberté, Egalité, Fraternité » en y ajoutant « solidarité » et « laicité ». « C’est au fronton de nos mairies. On y est tous attaché. C’est grâce à ces valeurs que l’on peut construire la paix » selon Guy Janvier. « Il faut retenir ce sursaut républicain, ce qui peut faire espérer que les combats (politiques)  se feront avec des propos plus mesurés et modérés en 2015 » a expliqué Antonio Dos santos.    

    RUGBY A XV : Les Servals de Vanves/Malakoff  jouaient samedi dernier au stade polygone de Vincennes leur premier match de phase finale. « Nous avons gagné par 31-0 face à l’équipe du XV de la crampe en marquant 5 essais et en étant particulièrement appliqués en défense. L’équipe progresse.  Les Servals s’affirment ainsi comme l’un des favoris de la 5ème division du challenge Ile de France FFSE » indique Laurent Cazenave-Lacroutz qui annonce leur prochain match le samedi 24 janvier à Villeneuve St Georges. Il regrette que le projet d’installation de poteaux (type foot américain) n’ait pas pu aboutir, mais « une nouvelle demande a été formulée tendant à l’installation de poteaux de rugby démontables (projet qui serait facilitée par la réfection de la pelouse du stade d’honneur). En attendant l’hypothétique installation de ces poteaux, les Servals pourraient possiblement être amenés à se déplacer sur la ville de Malakoff pour y bénéficier des installations de l’intercommunalité à savoir le stade de rugby de Bagneux ».