Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

association saint ex amitiés

  • LES 50 ANS DU JUMELAGE VANVES-LEHRTE : « Ce jumelage nous a fait passer de simples partenaires à des amis »

    Ce cinquantiéme anniversaire a été célébré dignement au tout début de ce week-end de Pentecôte mais en familles car il est toujours difficile d’y associer l’ensemble de la population, qui vit cela de loin par désintérêt ou par manque de manifestations plus ouvertes, publiques,  comme cela avait été le cas lors d’un forum des associations avec les 3 villes jumelles de Vanves. La première famille est constituée des élus qui donnent l’impulsion avec les maires, Bernard Gauducheau et Klaus Sidortschuk, leurs adjoints au maire, Françoise Saimpert pour Vanves qui avait bien fait les choses, et leur Comité de Jumelage. La seconde famille à Vanves comme à Lehrte est constituée des membres de ses deux associations, Saint Ex Amitiés qui rassemble anciens éléves, parents, enseignants et personnels du Collége Saint Exupery et Le Club Franco-Allemande de la Realschule (Lycée) de Lehrte. Ils échangent depuis 40 ans, des grands parents aux petits enfants. Difficile d’élargir le cercle et surtout de persévérer, beaucoup s’étant découragé, même si des espoirs se font jours avec les écoles de musique de ces deux villes comme cela a été annoncé Vendredi soir .

     

    Tout ce beau monde, prés d’une centaine de personnes (sur 30 000 habitants), s’est retrouvé  vendredi soir, tout d’abord à l’hôtel de ville pour la cérémonie de renouvellement du serment du Jumelage ouvert par des divertissements musicaux d’autrefois interprêtés par des jeunes de l’Ecole de Musique. Occasion pour chaque maire, dans leur discours de célébrer l’amitié Franco-allemande, d’autant plus que ce jumelage est le fruit du traité  franco-allemand  dit de l’Elysée signé le 22 Janvier 1963 par le Général de Gaulle et le chancelier Konrad Adeauner, et l’Europe bien sûr : « L’amitié franco-allemande est inestimable. C’est un trésor  qui a permis de construire la paix et l’Europe. En signant le traité de l’Elysée, le général de Gaulle et Konrad Adenauer donnaient une âme à l’Europe. Nous en sommes les héritiers. Plus que jamais, le couple franco-allemand est notre boussole dans la mondialisation et un bouclier face à la crise. L’Europe, c’est la vision d’un monde en paix » a expliqué Bernard Gauducheau. « Les initiatives locales ont œuvré à cette réconciliation. Quelques mois après le traité, le 23 Octobre1963, le jumelage était concrétisé avec le landkreiss de Burgdorf, puis en 1986 avec Lehrte. On célébre les 50 ans en ayant une pensée pour ceux qui ont lancé ce jumelage et ont contribué à l’entretenir » a-t-il conclu en citant certains de ses acteurs et certains événements qui ont jalonné ces anniversaires

     

    « En 1963, le général de Gaulle et Konrad Adenauer étaient d’accord sur une chose : plus jamais la guerre. La réconciliation nationale s’est étendue aux communes. Depuis cette époque, nous avons renforcé nos relations » a déclaré Klaus Sidortschuk, maire de Lehrte en se référant à la date du 24 Mai 1986 qui est la date officielle du jumelage Lehrte-Vanves. « Nous renouvelons notre attachement. Cet anniversaire montre que les deux villes se sont bien comprises, et ont la volonté de poursuivre le jumelage. Entre Vanves et Lehrte, on s’apprécie. Ce jumelage nous a fait passer de simples partenaires à des amis ». Les deux maires après avoir lu le nouveau serment de jumelage, l’ont signé. Isabelle Débré sénateur et Françoise Saimpert ont remis aux deux maires la médaille du 50éme anniversaire du traité de l’Elysée. Bernard Gauducheau a fait citoyen d’honneur de Vanves son collégue allemand et ses adjoints. Photos, coktail ont suivis dans la salle Henri Darien avant le grand dîner au Pavillon de la Tourelle où les tables avaient décoré par Pierre-Hadrien Poulouin, avec un grand « 50 » stylisé et les deux mairies. Au menu : Melon et jambon crû, Piéce de bœuf avec broconlis et purée, Fraisier en pièce montée au dessert, le tout acompagné d’un Bordeaux.

     

    La nuit fut courte, car le lendemain, samedi, les deux délégations officielle, et associatives, se retrouvaient dés 9H30 au Sénat pour une visite guidée par Isabelle Debré, sénateur de Vanves. Elle leur a permis d’entrer dans l’hémicycle, de s’asseoir dans les fauteuils des sénateurs pour quelques explications historiques et législatives, de découvrir l’immense bibliothéque dont les fenêtres donnent sur le jardin du Luxembourg et surtout la salle du livre d’or, piéce chargée d’histoire qui est sa préférée : C’est là, dans cette  pièce très chargée en por et en peinture que les pairs de l’Empire venaient signer le livre d’or lorsqu’ils avaient été nommé sénateur. Un ancien secrétaire général du Sénat, à la retraite à Vanves, raconte que c’est là que venait assouvir un péché de la chair, un sénateur sous l’œil indiscret et goguenard des huissiers qui regadaient par le trou de la serrure.  En tous les cas, les allemands ont souris lorsque le guide, dans son historique, a fait allusion à une France endettée au XVIIéme siécle et au Palais du Luxembourg qui servit de monnaie d’échange. Après cette visite, la délégation officielle partait pour le Grand Palais pour visiter l’exposition « Dynamo » et s’envoler ensuite pour Lehrte alors que la délégation de St Ex Amitiés et du Club Franco-Allemand retrouvait les familles dont certaines n’avaient pas participé à la visite pour s’égayer dans Paris, les uns pour visiter le quartier Mouffetard, les autres une exposition Chagall…et se retrouver lesoir pour diner (toujours) en famille.  

  • VANVES CELEBRE 50 ANS DU JUMELAGE ET 40 D’ECHANGES ENTRE ST EX AMITIES ET LE CLUB FRANCO ALLEMAND DE LEHRTE

    Pour les 50 ans du jumelage, Vanves reçoit les autorités de la ville de Lehrte dés ce matin, et vivra ceweek-end de la Pentecôte au rythme de cet échange entre l’association St Ex Amitiés et le Club Franco-Allemand de la Realschule de Lehrte qui est l’un des plus ancien et plus durable de ce cinquantanaire. Si la délégation officielle a son propre programme avec ajourd’hui  notamment une visite du Théâtre de Vanves et de l’installation numérique avec la projection du film « Pina », un déjeuner au chemin des Vignes et une visite du musée de la céramique, et demain une visite de l’exposition au Grand Palais avec un déjeuner à proximité,  elle retrouvera le Club Franco-Allemand et l’association St Ex Amitiés pour la grande cérémonie de renouvellement du serment de jumelage ce soir à 19H suivi d’un grand dîner au Pavillon de la Tourelle, et le lendemain matin, dés 9H30, pour une visite du Sénat guidé par Isabelle Debré. Pour la suite St Ex Amitiés a prévu un samedi dans les familles comme c’est la tradition, un dimanche consacré à une ballade en bateau entre le Port de l’Arsenal à la Bastille et l’Ile Saint Germain, un déjeuner dans le quartier de l’Opéra avec une visite de l’Opéra, un grand diner d’anniversaire des 40 ans  d’échange entre l’association St Ex Amitiés et le Club Franco Allemand à l’hôtel Mercure, et un lundi de Penecôte au Club Murillo pour des jeux et un déjeuner avant le retour pour Lehrte.

     

    Si le Jumelage a 50 entre Vanves et Lehrte, les échanges entre St Ex Amitiés qui regroupent des anciens éléves, enseignants et personnels du collége et le club Franco Allemande de la Realschule de Lehrte ont 40 ans. Deux vanvéens, européens convaincus en sont à l’origine : Lucelle Defaix, directrice du CEG-CES Fille Dardenne (LEP Dardenne maintenant) qui est l’une des maîtres d’œuvres de ce jumelage dés son origine et M.Suiro, principal du Collége Saint Exupery, ancien combattant de 39-40 qui militait pour ce rapprochement connaissant ô combien les dégâts des guerres franco-allemandes et rassemblait à chaque 11 Novembre et 8 Mai ses éléves dans la cour pour leur tenir un discour sur la mémoire dont beaucoup se souviennent encore, et notamment Anne Marie Monfront ex-professeur de maths et Héléne Mondon, ex-professeur de biologie qui étaient arrivés au collége en 1971. «  Dés 1965, Lucette Defaix avait organisé un séjour dans une maison de jeunes, avec des vanvéens de 17/18 ans, à Burgdof chef lieu du Landreiss Burgdof comprenant notamment Lehrte. Ils avaient alors visité le collége de Burgdof. Un peu plus tard, en 1971, des éléves du collége sont allés à Burgdof pour un petit échange avec des éléves de la Realschule de Burgdof » racontent elles. Un second séjour s’est déroulé en 1972 avec les filles de Dardenne à Burgdof et les garçons de St Ex à Lehrte, qu’Anne Marie Monfront a accompagnée

     

    En 1973, elles sont parties toutes les deux avec des parents d’éléves et des collégues enseignants pour monter un véritable échange avec la Realschule de Lehrte, « M.Suiro nous ayant confié cette mission car il nous trouvait dynamique. Il voulait monter une véritable association franco-allemande entre l’association St Ex Amitiés qui se créait et le club franco-allemand de la realschule de Lehrte. Ce qui fut fait et se concrétisa en 1976 par un autre voyage pour monter ces échanges de famille à famille avec, en 1977 le premier échange de familles, à Vanves, durant le week-end de Pentecôte, qui s’est depuis, perpertué toujours durant ce week-end, une année à Lehrte, une année à Vanves, sauf une fois lorsque le congé du lundi de Pentecôte avait été supprimé (par JP Raffarin après la Canicule) » indiquent elles. Ainsi la famille  Monfront rencontre toujours à cette occasion et depuis le début, la famille Krosel dont les membres se sont élargis depuis aux enfants et  petits enfants. 40 à 50 familles sont concernées à chaque fois depuis maintenant 40 ans, même si beaucoup ont changée et n’ont pas l’antériorité des familles Monfront et Mondon.

     

    Le programme est resté immuable, dans à Vanves qu’à Lehrte durant ce long week-end de Pentecôte :  arrivée le vendredi après-midi, diner au collége St Ex jusqu’à une date récente à Vanves, diner dans une maison à colombage située dans un grand parc à Lehrte,  samedi dans les familles qui se regroupent par deux ou trois pour le diner, Dimanche consacré à une excursion qui permettait de découvrir les richesses du patrimoine francilien et même plus lointain (Reims, Chantilly, Compiégne, Chambort, Rambouillet, Versailles, Vaux le Vicomte, Stade de France et la cathédrale St Denis),  et ceux de l’Allemagne du Nord avec Berlin, Hambourg, Brême, des promenades sir la Weser…avec diner au restaurant le soir. Enfin le lundi est consacré à des jeux et à un déjeuner ensemble jusqu’au départ. Heureusement ce week-end de la Pentecôte était prolongé par des échanges plus classique entre des classses de St Ex et de la Realschule de Lehrte pendant 15 Jours à Vanves, et 15 autres jours à Lehrte, ou sur des thémes pendant 6 jours : musique ou sports.   

     

    Evidemment au fil du temps, ses échanges se sont élargis à d’autres beaucoup moins formels et plus personnels au gré de l’amitié qui s’est développé, notamment lors des vacances. « Les parents sont les plus fidéles à cet échange, peut être plus que les générations suivantes » reconnaissent elles. Ces échanges sont  même à l’origine d’un mariage d’un ancien de St Ex, Olivier Renaud, avec Ellen Wolff, en 1997.  C’est peut être de qui explique que ces échanges entre ses deux établissements scolaires et leur structures associatives sont les seuls à avoir perduré jusqu’à aujourd’hui, St Ex Amitiés les finançant notamment en organisant concours de belote, loto… « Il y avait une grande motivation ! ».   

  • LES RENDEZ VOUS DE VANVES D’UNE SEMAINE MARQUEE PAR LES ANNIVERSAIRES DES CLASSES DE NEIGE AU JUMELAGE

    Prés de 1,5 millions de français dans l’hexagone ou à l’étranger ont écouté et suivi la messe sur France Culture à 10H dimanche, en direct du prieuré Sainte Bathilde des bénédictines de Vanves. Une émission très écoutée aussi vieille dans le temps que Le Jour du Seigneur  à la TV sur France 2, réalisée par les dominicains, sur une radio d’état. « Ce n’est pas la première fois, car les bénédictinex sont une communauté de prédilection qui répond toujours avec beaucoup de générosité » expliquait le pére Laurent Lemoine dominicain, réalisateur et producteur de cette émission, qui cherche toujours à réaliser ce direct dans des banlieues. Il a fait beaucoup de commentaires sur ce prieuré et cette comunauté en insistant beaucoup sur l’accueil de l’association Simon de Cyréne et de son foyer relais pour adultes handicapés. Il a fait parler la mére supérieure, Sœur Marie Madeleine qui a insisté sur le renouveau pour cette communauté avec l'arrivée de cette accueille cette association. Ce qui n'a pas empêché le frére Laurent en fin d’émission de faire un lapsus en parlant de dominicaines plutôt que de bénédictines. Ce que les sœurs lui ont pardonné à la fin du direct, alors que la cinquantaine de fidéles dont certains résidents de Simon de Cyréne quittaient la chapelle.

    Pendant ce temps là, les rues de Vanves avaient retrouvées un aspect normal, avec le retour des vacanciers et de ceux qui ont profités de ce « viaduc ». Au café du Commerce, la conversation  à l’heure de l’apéritif tournait autour du Cornavirus : « Tu vas à l’hôpital et t’en ressort plus malade. Et encotre tu paies pour avoir des microbes. Je ne sais pas d’où vient encore ce nouveau microbe » - « Les gens voyagent tellement ! » -  « Surtout avec les « Ponts ». En tous les cas c’est la reprise à Vanves avec une semaine entre nostalgie – les 60 ans des classes des neige – et les anniversaires – les 50 ans du Jumelage sur lequel le blog reviendra avec notamment au travers de l’association Saint Ex Amitiéz qui a été la seule à s’engager totalement depuis le début jusqu’à maintenant dans ces échanges qui se déroulaient justement le week-end de la Pentecôte.

     

    Lundi 13 Mai 2013 

    A 18h30 à École élémentaire Gambetta Expo : La Ville de Vanves  et l’École Gambetta célèbrent le 60e anniversaire de la 1ére classe de neige de l’école publique française partie de Vanves en 1953 à l’initiative du Docteur Max Fourestier, avec la participation de Sébastien Laffage-Cosnier, agrégé et doctorant, qui prépare une thèse sur les expériences pédagogiques menées à Vanves par le docteur Max Fourestier. Une projection d’un court film sur la classe de neige de 1953 en présence d’anciens élèves et participants, avec exposition de photographies et revues de presse.

    A 18H30 à L’hôtel de Ville : A l’occasion du cinquantenaire du jumelage entre Vanves et Lehrte, la Mairie de Vanves organise une exposition retraçant les grandes étapes de la relation entre les deux villes jusqu’au 28 Mai 2013.

    Mardi 14 Mai 2013

    A 11H rue R. Marcheron : Inauguration de l’EHPAD construit sur une partie des terrains  des Jésuites de la Compagnie de Jésus par l’AIV (Association Immobilière de Vanves) qui gére ce terrain et ces bâtiments. Il s’agit d’une petite structure de 27 lits (24 médicalisés, 2 convalescents et 1 de passage) mitoyenne d’une communauté religieuse.

    A 18H30 à l’espace Giner : Vernissage de l’exposition « La vie en couleur » de Laurence Palluel en présence dee l’atiste GBZL compositeur-chanteur de World Music

    Mercredi 15 Mai 2013

    A 15H à la Maison de Retraites Arpage : Spectacle « Edith Piaf, une vie en rose et noir » de l’Atelier Mémoire du Pôle Inter-générationnel auxquels devraient assister des résidents des maisons de retraites Larmeroux et Médicis et des adhérents de l’association Hémisphéric : « Ce pôle  intergénération dont j’ai la mission avec Faroudja Khirat est de porter un peu de poésie dans le cœur de ceux  qui vivent dans les maisons de retraite. Il  a eu l’idée de concevoir une exposition sur la vie d’Edith Piaf dont cette année 2013 célèbre les 50 ans de sa disparition. Les ateliers mémoires du pôle intergénération ont écrit l’histoire de cette voix d’or de la chanson française, les ateliers peintures ont illustrés par des tableaux l’artiste Piaf et les ateliers artistiques du CITL de Vanves ont construit une Piaf grandeur nature. Et nous avons mis en scène la vie d’Edith Piaf sous la forme de saynètes et de chansons avec l’atelier mémoire… pour rendre hommage à cette passeuse de la voix populaire qui respire l’âme de notre nation » indique Pierre Meige. L’exposition sera présente dans la salle d’activités de cette résidence pendant deux mois pour tous les vanvéens

    Jeudi 16 Mai 2013

    A 19h30 à l’école Marceau  : Réunion publique du quartier du Plateau avec Bernard Gauducheau qui répondra bien sûr à toutes les questions des vanvéens après quelques exposés dont l’un sur le budget 2013 de la ville comme d’habitude

    Vendredi 17 Mai 2013

    A 19H à l’hôtel de ville : Célébration du 50éme anniversaire du jumelage Franco-Allemand avec renouvellement du serment

    A 20H30 au Pavillon de la Tourelle : Diner d’anniversaire du Jumelage

    Samedi 18 Mai 2013

    A 9H30 au Sénat : La délégation du jumelage visite le Palais du Luxembourg avec Isabelle Débré, sénateur des Hauts de Seine et 1ére Maire Adjoint comme guide.

    A 10H au Prieuré Saint Bathilde : Les bénédictines organisent un week-end de Pentecôte de prières et d’échangtes sur le théme « Appeler l’Esprit » avec 4 ateliers de prières avec l’Ecriture et la participation à la liturgie du Monastère

    Dimanche 19 Mai 2013

    A 9H dans Paris : L'Association St Ex Amitiés et le Club Franco-Allemand font une ballade en bateau entre le Port de l’arsenal à la bastille et l’ile Saint Germain, déjeune dans le quartier de l’Opéra et visite l’Opéra

    A 20H à l’Hôtel Mercure : Diner d’anniversaire pour les 40 ans des échanges entre l’association Saint Ex Amitiés et le Club Franco-allemand de la Realschule de Lehrte