Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

police municipale - Page 5

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    VOEUX: La séquence « vœux » a pris fin avec le banquet des seniors hier à Villejuif. Elle avait commencé avec le personnel communal à la Palestre le 15 Janvier à laquelle n’avait pas été convié Isabelle Debré, ex-1ére maire adjointe et conseillère départementale de Vanves qui, du coup, a fait le tour des services de la mairie pour souhaiter la bonne année aux agents communaux. Le 18 janvier, toujours à la Palestre, c’était au tour des nouveaux vanvéens d’être invité pour une soirée Speed-dating à laquelle 160 personnes ont répondu présent. Ils ont été invités à une visite de la ville le 6 Février prochain organisée par le Syndicat d’Initiative

    BANQUET : Le banquet des seniors s’est déroulé à Villejuif au restaurant Les Essetières…Plus de 850 seniors ont été accueillis avec un coktail Ambiance (Gin, liqueur d’abricot, citron presé et pétillant, trait de grenadine) accompagné d'une petite guiche fermière au poulet, une chouquette comté, une profiterole homardine) dans cette grande salle d’un seul tenant. Ils ont eu droit à un petit discours du maie qui est revenu sur les événements de 2015 qui ont marqué la France (les attentats) et bien sûr Vanves (installation d’Hachette Livre, Ouverture du nouveau conservatoire et du SQUARE rue Murillo) en insistant sur le Vivre Ensemble, d’où le maintien de ce rendez-vous festif malgré les contraintes budgétaires. L’ensemble des convives ont pu apprécier un excellent repas composé d’une assiette promenade gustative « terre et mer » constitué d’un Baron de saumon gravelax, mousseline Yuzu (Japon), d’une charlottine de brochet mousseline fines herbe et d’un triangle de foie gras de canard cuit tradition, ouis d’un émincé de noisette de cerf aux saveurs des sous bois avec pommes fruits et sa gelée de groseille, avec pomme de terre céleri. Enfin une assiette de salade ave sa trilogie de fromages(Ste Maure de Touraine, Brie de Meaux et Comté) une assiette gourmande (diplomate chocolat et sa créme anglaise, framboisier et son coulis, mini tarte tatin tiéde)… arrosé d’un Chardonnay et d’un Chinon. 4 Vanvéens ont été mis à l’honneur avec les deux doyens de 92 et 96 ans,  et le couple Poupolt qui ont célébré leurs noces de Diamant, c'est-à-dire 60 ans de mariage le 7 Janvier dernier. Ils avaient été marié par René Plazanet. Ce banquet s’est poursivi dans une ambiance « lido » avec danseuses à plume et orchestre.

    MAIRES ADJOINTS : La réunion de majorité de Mercredi dernier a permis d’avancer dans la redistribution des postes de maires adjoints et de conseillers municipaux délégués. Les écoles et la jeunesse seraient repris finalement par Xavière Martin (UDI), Erwan Martin (UDI) restant finalement conseiller municipal chargé du périscolaire, pour des raisons professionnelles. Xavier Lemaire (UDI) pourrait hériter du poste d’Alain Toubiana (UDI) au commerce et à l’emploi en devenant (enfin) maire adjoint. Et il aura fort à faire car après la fermeture de la dernière mercerie de Vanves le 30 Décembre, notre commune s’apprête à ne plus avoir aucun vendeurs de journaux à partir du printemps 2016 avec le départ de M.Suire à la retraite, qui tient la boutique à coté du terminus de la ligne 58 et du lycée Michelet, sa collègue de la rue A.Fratacci tenant sa boutique d’une manière épisodique, quand bon lui semble. Il devrait être secondé par un conseiller municipal délégué qui habite le Plateau et connaît bien le monde des Services. Mais il n’y aura pas de remplaçant à Delphine Roy (LR) démissionné à la Rentrée 2016. Tout simplement parce que le maire a toujours souhaité nommer Delphine Bourg (LR). Mais il n’en est pas question pour les Républicains pour des raisons de moralité politique parce que Vanves n’est pas Puteaux, ni Levallois avec les familles Ceccaldi et Balkany. A tel point que le pacifique 1er Adjoint Bertrand Voisine a tapé du poing sur la table, quite à ce que les Républicains n'aient pas lde poste de maire adjoint.

    DROITISATION : Alors que la droite Républicaine à travers le mouvement LR animée à Vanves par Isabelle Debré est plutôt de tenance « gaullisme social », l’UDI vanvéene a tendance à se droitiser, peut être sous la pression de certains souverainises, ex-RPF de Charles Pasqua lorsqu’on ne remonte pas plus loin, du temps de l’UDR : « Les souverainistes prennent le pouvoir ! » se serait même exclamé en réunion de majorité un centriste pur sucre ! Une nouvelle preuve aurait été donnée par finalement la décision, enfin, d’armer la police municipale d’ici la fin de l’année. Un débat qui dure depuis les attentats de Janvier 2015 et remporté finalement par Marie Françoise Goloubtzoff sur Pascal Vertanessian. « Rien que de normal quand on se souvient que le maire fut membre du parti rèpublicain d’Alain Griotteray et de Michel Poniatowski qui n'avaient rien de centriste » constatait de soir là, un élu Républicain.

     

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    ARMEMENT : Deux poids lourds de l’UDI et de la municipalité ont eu un échange très vif au dernier bureau municipal, Mercredi dernier, qui a laissé plus d’un des présents abassourdi. L’adjointe au maire à la sécurité a reposée une nouvelle fois la question de l’armement de la police municipale qu’elle souhaite vivement depuis le 11 Janvier dernier. Mais elle s’est faite renvoyée sur les roses par son collègue de l’urbanisme qui a rappelé la position du maire qui est contre. Il est d’ailleurs assez  étonnant de l’entendre beaucoup parler de sécurité et de l’application du principe de précaution  ces derniers temps, tant vis-à-vis des vanvéens que de lui-même lorsqu’il est amené à prendre des décisions comme par exemple, l’enlévement d’éléments du Skate Park devenus dangereux, pour éviter toute poursuite pénale car sa responsabilité serait engagée en cas d’accident,   et de refuser d’armer sa police municipale. Certains de ses collègues l’ont fait après la mort d’une jeune policiére municipale à Montrouge qui s’est retrouvée face à un terroriste, pour que leurs agents puissent au moins se défendre  et répliquer.

    GRAND PARIS EXPRESS : Comme l‘avait annoncé le Blog à la Rentrée, Bernard Gauducheau, Maire de Vanves, a été élu à l'unanimité, la semaine dernière, Président du Comité stratégique de la Société du Grand Paris (SGP). Il remplace Jean-Yves Le Bouillonnec(PS) Député-Maire de Cachan qui a pris le relais d’André Santini à la tête du Conseil de Surveillance de la SGP. Il s’agit de l’instance de débat, de propositions et de concertation permanente de la SGP réunit des élus franciliens et des représentants des acteurs socio-économiques franciliens  (172 membres). Il arrive à la tête de ce Comité Stratégique à un moment où la SGP va commencer la phase travaux au printemps prochain, et devrait orienter ses travaux vers l’aménagement des quartiers de gare et surtout les chantiers et notamment sur les conséquences  des travaux, les problématiques de communication auprès des populations, de promotion d’un projet en période de nuisances.

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    ETAT D’URGENCE : Bernard Gauducheau comme ses 36 collègues des Hauts de Seine seront présents cet après midi à la Préfecture des Hauts de Seine pour être informés des dispositions prises par l’Etat durant cette période d’Etat d’urgence qui a été prolongé de 3 mois hier soir par l’Assemblée Nationale et pour recueillir leurs suggestions. « Il est indispensable que l’administration de l’État travaille en étroite liaison avec les élus pour assurer un haut niveau de protection des Français » a affirmé Bernard Cazeneuve. L’enjeu étant, pour la Place Beauvau, d’apporter une « réponse adaptée et rapide aux interrogations des maires ». François Baroin président de l’AMF qui a présidé un rassemblement de 2000 maires au Palais des Congrés hier matin (sur la photo) en présence du Chef de l’Etat, avait souhaité que "les maires soient mieux informés des décisions concernant leur territoire et mieux associés aux mesures qui seront prises et mises en oeuvre. Si les villes apportent déjà leurs contributions, vidéoprotections, mobilisation des polices municipales, les maires peuvent contribuer à recueillir des informations sur les risques et les menaces. La lutte contre la radicalisation est désormais l’une des missions prioritaires des CLSPD (Contrats locaux de la Sécurité et de Prévention de la Délinquance). Mais les maires souhaitent être mieux informés sur la présence d’individus présentant une forte présomption de dangerosité, être associé au suivi indispensable des foyers de radicalisation et d’endoctrinement que constituent certains lieux de cultes…"

    POLICE MUNICIPALE : « Je sais que je peux compter sur votre concours et vos 3900 polices municipales qui jouent un rôle complémentaire, de celui de la police nationale et de la gendarmerie. Je les sais exposées également au risque, et je n'oublie pas la mort de Clarissa Jean-Philippe policière municipale (assassinée le 8 janvier à Montrouge). Le gouvernement entend à vous aider à mieux protéger vos agents de police municipales en finançant leurs équipements et en apportant aux maires qui le souhaitent les armes qui seront prélevées sur les stocks de la police nationale» a déclaré François Hollande devant les maires. Un pierre dans le jardin du Chef de la police municipale à Vanves, mais est-ce que le maire de Vanves écoutera le Président de la République dans ces circonstances exceptionnelles, puisqu’il y a toujours été hostile ?

    HOMMAGE : Quelques vanvéens étaient présents parmi les 150 participants rassemblés mardi en fin de matinée, dans la cour des Invalides pour l’hommage et les honneurs militaires à Yvette Farnoux, grand croix de la Légion d’Honneur : Isabelle Debré vice présidente du Sénat, Bernard Gauducheau, maire de Vanves, Marie Françoise Goloubtzoff, maire adjoint chargé des anciens combattants, Jacques Landois et Laurent Lacomére, ex-maires adjoints et président du comité local de la Légion d’Honneur pour ce dernier, le général Giraud … aux côtés d’Edith Cresson, ex-premier ùministre dont son mari avait été le conseiller politique, le général Kelche grand chancelier de la Légion d’Honneur … et beaucoup d’amis de la famille. Une cérémonie simple avec le cercueil porté par dix soldats, déposé au milieu de cette grande cour, plusieurs orateurs qui ont rappelé son combat dans la résistance, en insistant sur le mot « résister », dans les camps contre la mort, comme Annette Schalut président de l’association Ravenbruck, sur le mot « mémoire » avec son implication dans ses associations qui invitent les jeunes à ne pas oublier, comme Mémoires et déportés d’Europe. Après la sonnerie aux morts, la minute de silence, la Marseillaise, sa fille a superbement chanté le « chant des Marais » (ou chant des déportés) qu’Yvette et Abel Farnoux chantaient ensemble devant le monument où sont inscrits tous les noms des déportés vanvéens dans le square du carrefour de l’insurrection lors de la journée nationale des déportés