Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • CONSEIL MUNICIPAL DE VANVES : MEUBLES TOURISTIQUES ET VIDEOPROTECTION

    Pour ce dernier conseil municipal de l’année, mercredi soir, 35 délibérations étaient inscrites à l’ordre du jour, ce qui s’explique, car il n’y a pas eu de conseil en Novembre contrairement à l’habitude. Il est vrai que de plus en plus de compétences sont transférées à l’EPT (Etablissement Public Territorial) GPSO, comme la gestion et l’entretien des caméras de vidéosurveillance, l’assemblée municipale se consacrant à des  décisions  financières (revalorisation de tarifs, attribution de subventions),  techniques (attribution de marché, renouvellement de bail comme pour le Pavillon de la Tourelle) ou très locale (dénomination d’établissements petite enfance, séjour de rupture pour les jeunes dans le cadre de la prévention spécialisée…). Et il n’a duré que 2H45 conclu par un pot comme c’est la tradition à la veille des fêtes. Avec la présence du ministre Gabriel Attal qui est intervenu sur la vidéosurveillance et les séjours de rupture pour les jeunes. Il avait été ouvert par un hommage aux victimes de l’attentat de Strasbourg, l’ensemble des élus et du public respectant une minute de silence en solidarité avec le strasbourgeois. «Toutes des dispositions ont été prises pour assurer la sécurité du village des terroirs» a assuré Bernard Gauducheau à deux jours de son inauguration   

    Parmi ses 35 délibérations, deux d’entre elles sont significatives : Tout d’abord l’instauration d’une déclaration préalable pour toute location de courte durée d’un local meublé. Il s’agit de lutter contre ces plateformes numériques spécialisés, au travers de loueurs particuliers, proposent  des locations de meublés à des touristes, suscitant de nombreuses nuisances dans les immeubles touchés, comme l’ont constaté quelques vanvéens qui s’en sont plaints. En dehors d’une concurrence déloyale envers les acteurs traditionnel de l’hébergement touristique, et des tensions créés tant sur l’accés au logement  que sur le prix du foncier. Une procédure d’enregistrement est mis en place afin de permettre une meilleure connaissance du parc résidentiel affecté à une telle activité, un respect des différentes obligations liées à la charge des loueurs, et une source de revenus supplémentaire en taxe de séjour

    Ensuite l’acquisition de 6 caméras de vidéo protection par GPSO pour le territoire de Vanves, car l’intercommunalité se voit transférer la gestion et l’entretien des caméras de vidéoprotection dans le cadre de sa compétence en matière de politique de la ville. Le ministre Gabriel Attal a demandé si leur localisation a été décidé. C’est le cas pour trois d’entre elles a précisé Marie Françoise Goloubtzoff maire adjoint chargée de la sécurité : A l’angle Julien/Marcel Yol, au carrefour de l’Insurrection, à l’angle Marcel Martinie/Sadi Carnot. Et Jean Cyril Le Goff si une gestion centralisée était prévue par GPSO ? « Des démarches sont en cours pour arriver à cette gestion centralisée dont il faut définir les modalités»  a répondu le maire. «Ceci contribue à une société de surveillance» selon Boris Amoroz (FG.PC) qui note «qu’aucune étude ne prouve leur efficacité». Sauf que la vidéoprotection a permis de retrouver un des auteurs de la profanation de l’Arc de Triomphe selon le préfet de police de Paris et qu’une gestion centralisée permettra d’avoir comme à Paris des fonctionnaires devant les écrans pour déclencher des interventions, ce qui n’est pas le cas actuellement, en cas de problèmes.