Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • VANVES RETROUVE UNE LIBRAIRIE GRACE A UNE NOUVELLE AIDE MUNICIPALE

    La fête du Commerce  sera cloturée ce soir sur une place de la République bien triste depuis la fermeture définitive du Tout Va Mieux, comme le constatait le pharmacien de l’Eglise qui est juste en face. Mais qu’est-ce qui a marqué cette dizaine du commerce vanvéens, en dehors du forum du Challenger Club sur l’Intelligence articielle mardi dernier et des animations ?

    Une décision du Conseil Municipal du 9 Octobre dernier  qui a  créé, à la veille de son inauguration, une aide à l’immobilier d’entreprise qui permettra ainsi à un propriétaire par exemple de louer un local à un libraire à la moitié du prix du loyer habituellement pratiquée : la ville a souhaitée profiter de la possibilité donner aux collectivités territoriales de pratiquer des rabais sur les prix de location selon des régles de plafond et de zonages déterminées réglementairement pour les actions visant à la préservationn de leurs tissus commerciaux et artisanaux. La ville a définit une zone comprenant une quinzaine de rues et les abords de 4 places, la forme d’aide, la fourchette de la franchise appliquée.

    Elle a ensuite passée une première convention de partenariat avec la société Avril Brise qui a présenté un projet d’exploitation d’une librairie, au 71 rue Jean Jaurés, à la suite de la disparition de ce type de commerces depuis maintenant presque 5 ans. «L’absence d’une librairie à Vanves constitue une lacune importante que la ville souhaite combler en aidant à la création d’un lieu qui puisse répondre aux besoins des vanvéens » expliquait la municipalité dans sa délibération en précisant qu’elle prenait e, charge une partie du loyer acquitté par l’exploitant dans le cadre d’un bail de sos location en appliquant un montant de loyer inférieur au prix du marché (3,5% du chiffre d »affaires). L’aide de la commune est estimée à 18 400 € sur la base d’un loyer annuel évalué à 32 400 €. A cela s’ajoute une franchise de loyer de 4 mois la première année d’exploitation pour soutenir la réalisation d’importants travaux d’aménagements et d’embellissement pris en charge par l’exploitant estimé à 4 667 €. Celui-ci s’est engagé à exploiter une librairie généraliste de qualité, ouvert au moins 5 jours par semaine (45 H hebdomadaire) en faisant état du soutien communal dans ses publications et publicités etc…

    Les réactions des vanvéens sont plutôt positives, notamment de l’ex-Maire Guy Janvier (1995-2001) qui s’était mobilisé pour ré-ouvrir une telle librairie à Vanves. Maintenant c’est aux vanvéens de la faire vivre pour qu’elle perdure, lorsqu'elle ouvrira ses portes dans quelques mois, le temps des travaux.